RDC : la pénurie d’eau frappe la ville de Goma

L’eau est devenue rare ces derniers temps dans la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Le prix d’un bidon d’eau de 20 litres se négocie actuellement entre 750 et 1000 Francs Congolais, au lieu de 250 Francs Congolais comme avant dans les quartiers qui manquent l’eau de robinet et dans les camps de déplacés internes.

Cette situation est consécutive à la grève illimitée déclenchée par les transporteurs de camions-citernes d’eau depuis samedi 06 juillet dernier, à cause des tracasseries policières qu’ils subissent depuis que l’autorité provinciale a institué, le 25 juin dernier, une limitation de la circulation des camions poids lourds dans la ville de Goma.

Cette pénurie d’eau vient dégrader la situation de vie de plus d’un million de déplacés internes des atrocités de l’agression Rwandaise. Ces derniers vivent dans des conditions inhumaines dans les camps de déplacés.

Alors que les États-Unis d’Amérique ont obtenu une trêve humanitaire dans la guerre entre la RDC et le Rwanda, le gouvernement provincial du Nord-Kivu peut profiter de cette occasion pour intervenir le plus tôt possible, afin de régler dans un délai bien précis ce problème humanitaire.

Dernières nouvelles

Actualités connexes