Kinshasa : des agents de sécurité se transforment en agents d’insécurité

Un groupe de policiers non identifiés a attaqué dimanche 09 juin les boutiquiers dans la commune de Kimbanseke, dont l’un d’entre eux a reçu un coup de balle à la jambe et l’autre d’entre-eux a été déshabillé.

Les victimes se sont exprimés à Africa info cd lundi 10 juin et ont présenté une vidéo de la scène. Cette dernière atteste comment est-ce que les policiers ont saboté et pillé la boutique, tout en déshabillant l’un des boutiquiers qui s’est défendu. Par ailleurs, ils ont tiré sur la jambe de l’autre qui a pris des images.

Saisi par son média, le DG de Africa-infos.cd, Anaclet Sembwani fait appel aux autorités du pays.

« Ces actes sont inadmissibles dans un État comme celui-ci, où il y a le pouvoir institutionnel. C’est alors que, je fais appel aux autorités du pays, telles que : le Président de la République, la Première ministre voire le gouverneur de la ville, afin de réguler ces genres d’actes susceptibles de préjudicier la population et ternir l’image du pays », a déclaré Anaclet Sembwani.

S’il faut noter, l’agent causal de la souffrance Congolaise, est l’appareil de l’État qui devrait prévenir des dégâts pareils.

Israël Makina kuku

Dernières nouvelles

Actualités connexes